Logoentete

Les Louves plus fortes que les Piraths

Le 31/10/2023

Dans Actus

SAHPH Strasbourg, 2e J de Coupe de France

 

SAHPH Strasbourg, 2e J de Coupe de France

Les Louves plus fortes que les Piraths

Face à Strasbourg Achenheim, Saint-Amand n’a pas fait dans le détail pour sa deuxième rencontre de Coupe de France. Largement ressorties vainqueures (36 – 18), les Louves arrachent une deuxième victoire et font un pas de plus vers la qualification au deuxième tour.

Les Louves ont su tirer leur épingle du jeu très vite pour créer un écart (3 – 1, 3e). Les Alsaciennes, qui présentaient un effectif rajeuni pour cette rencontre de Coupe de France, perdent beaucoup de ballons et offrent de nombreuses opportunités de jeu rapide au SAHPH. Grâce à deux contre-attaques consécutives conclues par Jovana Bogojevic, Saint-Amand mène 8 buts à 1 après 7 minutes de jeu. 

Parfois imprécises en attaque mais solides et appliquées en défense, les Jaune et Bleu font la course en tête, et largement. Sarah Sablic, Maëlle Faynel puis Laura Ingala y vont toutes de leur(s) but(s) pour conforter leur avantage. De l’autre côté du terrain, Laura Portes profite de sa titularisation pour démontrer tout son talent (7 arrêts sur les 11 premiers tirs cadrés alsaciens). Épaulée par une défense bien en place, notre jeune gardienne de 23 ans est un cauchemar pour l’ATH. Les Alsaciennes n’inscrivent pas le moindre but entre la 15e et la 25e minute. Malgré une fin de première mi-temps gâchée par quelques pertes de balles, les Louves sont devants à la mi-temps (16 – 11).

1 but en 15 minutes pour les Piraths

Comme en début de rencontre, le SAHPH redémarre bien avec un 4 – 0 d’entrée (20 – 11 34e). Dans la continuité, les Piraths ne marquent qu’un but en 15 minutes avant celui de Lou Anne Pevedic (24 – 13, 45e). Nikoline Lundgreen, quasi parfaite à 7 mètres (5/6) apporte sa pierre à l’édifice amandinois et termine meilleure marqueuse de la partie. En fin de rencontre, trois nouvelles montées de balles rapides conclues par Mélanie Jobard (deux fois) et Emma Puleri scellent, s’il fallait encore le faire, le sort de cette partie (33 – 15, 56e).

Satisfaite de la copie rendue, Edina Borsos pouvait mettre en avant « le sérieux de ses joueuses » dans ce qui aurait pu être « un match piège ». Avec ce deuxième succès en Coupe, les Louvent sont seules en tête de leur poule E. Une belle opération qui demande désormais confirmation, le 18 novembre prochain à Maubeuge, face au Sambre AH. Avant cela, elles retrouveront Strasbourg le 5 novembre, cette fois en championnat. Rendez-vous à 16h pour la deuxième manche à Maurice Hugot.

Hugo Marsault

Site en construction