Logoentete

SAINT-AMAND-BESANÇON, UN NUL AU GOÛT DE VICTOIRE !

Le 17/03/2023

Saint-Amand-Besançon, un nul au goût de victoire !

À la salle Maurice Hugot, les Louves se donnent le droit de croire au maintien en 2023. Depuis la victoire face à Brest (24-23), à la dernière seconde début décembre, l’équipe de Félix Garcia a haussé son niveau de jeu et a su composer malgré les blessures de plusieurs cadres comme Typhanie Plee, Vanessa Boutrouille ou Emma Puleri. Grâce à son public, la meute a su encore une fois relever la tête dans les derniers instants pour arracher le nul face à Besançon (28-28). Là encore, à la dernière seconde.

Les Bisontines, pourtant mieux classées et européennes cette année, ont longuement subi la hargne et la détermination amandinoise. Après cinq minutes poussives pour les deux équipes, Saint-Amand allume la première mèche avec un 7m de Romane Frécond-Demouge (1-0, 5e). Besançon réplique et passe devant pour la première fois du match (1-2, 8e) et devra attendre la fin de la première période pour se retrouver dans la même situation (11-12, 27e). Entre-temps, Romane Frécond, née à Besançon, ne manque pas les retrouvailles avec son équipe natale et ajoute cinq buts à son compteur et celui des Louves qui parviennent à faire un break (10-7, 19e). Mais les Amandinoises sont rattrapées dans la foulée (10-10, 24e) suite à un creux offensif. Le temps-mort de Félix Garcia remet les filles dans le bain et Saint-Amand arrive à rester devant à la mi-temps (13-12).

Après la pause, le SAH conserve son avance et profite de phases en supériorité numérique pour prendre à nouveau 3 buts d’avance (17-14, 37e). Mais les maladresses amandinoises sont également sanctionnées par des 2 minutes, et les Bisontines reviennent dans la partie (19-18, 41e). Besançon finit par repasser en tête (20-21, 45e) à un quart d’heure de la fin. Les Amandinoises piétinent en attaque et ont du mal à marquer avec 3 buts inscrits en dix minutes (22-25, 51e). À six minutes du terme, l’adversaire a même quatre buts d’avance (23-27, 54e) …mais Saint-Amand ne lâche rien. Besançon manque de discipline, commet de grosses fautes qui valent rouge (53e) et une expulsion pour trois 2 minutes (59e). Les Louves sortent les crocs, poussées par toute une salle Maurice Hugot qui croit en elles. La magie opère. Maja Vojnovic sort un nouvel arrêt décisif et converti en but grâce à Romane Frécond, sur 7m. Saint-Amand revient à une minute de la fin du match (27-28).

Ballon dans les mains bisontines qui perdent le ballon en attaque. Comme face à Brest, les Amandinoises jouent rapidement le coup. Boisorieux attaque l’espace, décale sur Chalmandrier qui passe à l’aile droite. Émilie Bellec, à la dernière seconde, délivre Saint-Amand d’un chabala (28-28). Ce n’est pas le but de la victoire comme celui de Candice Maurin face à Brest, mais ça a la même saveur. Pour son premier match à Saint-Amand sous ses nouvelles couleurs, Maëlle Faynel a réussi ses débuts (4 buts) devant son nouveau public, tandis que Romane Frécond-Demouge est logiquement élue joueuse du match avec un 9/10 au tir. Avec la défaite le même soir de Toulon à Chambray (27-28), les Louves empochent de précieux points en vue du maintien. Prochaine étape pour Félix et ses joueuses contre Dijon, le 12 mars.

Adrien Fedeli

Romane 1
Site en construction