Logoentete

Silence ça tourne

Le 30/10/2023

Silence ça tourne ! 

⭐️Ce samedi 28 octobre, dans le cadre d'un match de Coupe de France où nos louves affrontaient les Piraths Hanbdall de Strabsourg, le Saint Amand Handball a décidé d'organiser « Le levée de rideau ». ⭐️

En premier lieu, nos jeunes louves de N1 sont venues à bout de l'équipe de Béthune. 

Et, avant le match de D1 prévu à 19H30, s'est tenu le salon VIP, avec la présence de nos partenaires, pour une conférence sur notre centre de formation, dirigé par Geoffrey Terver.

La conférence, dirigée par Rémy Jourdain, a débuté par l'intervention de notre présidente, Sophie Palisse, en voici quelques mots : 

« Nous souhaitons capter les meilleurs potentiels, les plus grands talents de la région vers notre centre de formation pour in fine les intégrer dans notre équipe 1 en D1. Le centre de formation nous est donc apparu essentiel dans notre projet et nos perspectives de développement. »  

À la suite de Sophie Palisse, Masseita Guirassy, une ailière gauche de 19 ans originaire d'Angers, près de Nantes, qui a intégré le centre de formation l'année dernière : 

« J'ai commencé le sport collectif avec le basket à 6 ans, puis j'ai arrêté et commencé le handball. Ça fait maintenant 12 ans. J'ai fait les sélections départementales, régionales. S'en est suivi quatre ans au pôle de Nantes. J'ai donc fini par intégrer le centre de Saint-Amand. En parallèle j'étudie la gestion, à Valenciennes. Au début, lorsque nous arrivons, il faut avoir un temps d'adaptation pour pouvoir s'organiser. Au pôle, l'emploi du temps du handball s'adaptait aux cours, ici, c'est l'inverse. Il faut donc savoir se gérer. Une semaine type pour moi c'est spécification au poste le jeudi matin, nous allons ensuite en cours. Puis le samedi soir, nous avons entraînement. J'ai l'ambition de devenir professionnelle, cette saison je me concentre sur le maintien de la N1 et ensuite nous verrons. »

La table ronde s'est terminée sur l'intervention de Geoffrey Terver, dirigeant de notre centre de formation, originaire de la région Auvergne-Rhône-Alpes et salarié du club depuis juillet dernier (éducateur sportif, entraîneur professionnel, etc.) : 

« C'est un projet ambitieux, c'est un club qui veut progresser, qui veut grandir. Les notions de progrès et d'ambition sont très importantes pour moi. Je suis très heureux d'être ici depuis juillet. J'ai une approche très globale du métier d'entraîneur, j'estime que je n'entraîne pas des joueuses mais des êtres humains : comprendre la personne puis l'accompagner au mieux possible par la suite dans son projet de vie, ce n'est pas seulement un projet sportif. Je choisis qui je veux recruter mais ce sont forcément des choix partagés. Je me dois, et je le fais avec plaisir, de m'imprégner de la structure pour laquelle je travaille et donc de faire des choses cohérentes par rapport au contexte où l'on se trouve. Notre centre de formation permet aux jeunes filles de postuler, vous pouvez trouver le formulaire de candidature sur notre site internet. Et puis nous regardons ce qui se fait un peu partout en France mais également à l'étranger. » 

Un centre de formation en constante évolution que vous aurez l'occasion de découvrir sur nos réseaux sociaux.

Site en construction